Articles Tagués ‘Réseau des bibliothèques de la ville de Québec’

Août s’est conclu sous l’arc-en-ciel et la magie. Septembre gris. Le mois est neuf. On se concentre sur les promesses de chaleurs et de couleurs à venir, et les propositions qui font la file de la rentrée culturelle à Québec. Le site de Télé-Québec la Fabrique culturelle, nouvelle adresse de la culture au Québec, est une plateforme numérique qui permet d’apprivoiser des artistes connus ou qui le sont moins, 100% Québec.  Côté image encore, Vidéo-Femmes invite au Musée de la civilisation, le 4 septembre, au lancement de deux films documentaires de la réalisatrice Pauline Voisard.

Un incontournable, explorer le réseau des bibliothèques de la Ville de Québec. En plus des services de prêt de toutes sortes et des services numériques, une foule d’activités d’animations, de projection et de conférences gratuites sont offertes aux abonnés, et cet automne on y entreprend une campagne d’amnistie pour les usagés interdits de prêts (pour frais en retard). D’abord pour les jeunes, puis leurs ainés après le 20 septembre.

reseau bibliotheque quebecEn cette ère de foisonnement technologique, les administrations municipales cherchent à bénéficier des opportunités qu’offre le web 2.0 pour mieux servir les citoyens. À cet effet la Ville de Québec s’est dotée récemment d’orientations et d’axes de développement pour les bibliothèques de Québec (Vision de la Bibliothèque de Québec 2013-2020).

Aussi depuis peu, le site internet de la Ville de Québec comporte une section Culture et patrimoine regroupant les idées de sorties, les projets culturels et patrimoniaux, et les programmes de soutien financier. Le public, les artistes et les organismes culturels pourront être mieux informés de ce qui se fait en culture et en patrimoine, et des ressources accessibles. Pour ceux qui utilisaient des pages déjà existantes et bien conçues comme celle du Réseau des bibliothèques de la Ville de Québec ou de Par ici la visite, (suite…)

L’amateur de lecture est choyé cet automne à Québec. Déjà, il a accès à un réseau de bibliothèques qui développe constamment de nouveaux services et offre aux citoyens des activités variées, entre format papier et nouvelles technologies en passant par spectacles et festivals où les livres et la littérature deviennent sources d’expériences multiformes.

Voici trois propositions originales parmi les activités à venir dans les prochaines semaines.  (suite…)

Le Réseau des bibliothèques de la Ville de Québec invite jeunes et moins jeunes cet été à ses activités d’animation en bibliothèque et à venir y découvrir les créatures habitant les mondes fantastiques qu’Argus a exploré.

Le spectacle Argus et les fabuleuses créatures présenté en juillet et août par la compagnie Artefacts et Artifices propose une rencontre avec ce personnage, un vieux sage auquel Isabelle Roy et François Devost ont prêté vie il y a quelques années dans une première aventure intitulée La tour mystérieuse. La compagnie de théâtre Artefacts et Artifices sillonne la province depuis une dizaine d’année, cumulant les spectacles jeune public, de théâtre de rue et d’échasses tels aux Fêtes de la Nouvelle-France, et les expositions d’objets insolites et fantastiques de sa conception. Le travail de la troupe se veut ludique, coloré d’humour, rempli de surprises, et le personnage d’Argus est devenu un élément marquant du répertoire de la compagnie en ouvrant la porte sur un univers de mythologies anciennes ou originales. (suite…)

L’Institut Canadien de Québec tiendra une Méga Bibliovente, une gigantesque vente de livres usagés, les vendredi 1er, samedi 2 et dimanche 3 juin prochain au Centre de foires d’ExpoCité (en collaboration avec les bibliothèques des arrondissements de La Cité-Limoilou, des Rivières, de Charlesbourg et de la bibliothèque Neufchâtel de l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles). Plus de 200 000 documents seront vendus selon leur poids, alors que des objets variés tels revues et magazines, disques, DVD, vidéocassettes et encyclopédies, seront aussi mis en vente à des prix variés. (suite…)

Depuis le mois de mars 2012, le Réseau des bibliothèques de la Ville de Québec offre à ses abonnés un service de prêt de livres numériques. Pour les résidents de la ville, l’abonnement au réseau est gratuit et, par le biais de leur numéro d’abonnement et d’un numéro d’identification personnel (NIP), ceux-ci peuvent maintenant emprunter jusqu’à trois livres pour une durée de 21 jours. Les livres numériques sont "chronodégradables", c’est-à-dire qu’ils ne sont plus accessibles après la durée du prêt alloué. Ainsi, pas d’amende à recevoir puisque la lecture du livre est automatiquement désactivée! (suite…)

par Lucie Vallée

Après une très courte hibernation, les sites patrimoniaux de la ville reprennent progressivement leurs activités et cela s’accompagne de propositions culturelles variées qui sont centralisées sur le site Par ici la visite. Par ailleurs, pour aider ses citoyens à bien occuper les prochains mois, la ville de Québec vient de lancer la 6e édition de la brochureTrafic culture. Cette initiative des services de la culture et des communications de la Ville de Québec est un outil présentant l’éventail des activités organisées dans les prochains mois par les bibliothèques publiques et les différents arrondissements. (suite…)

Le réseau des bibliothèques de la ville de Québec est une source d’activités foisonnante pour qui sait en profiter. En addition aux propositions d’ordre plus littéraires qu’on s’attend à y retrouver cet hiver, des projections dédiées aux cinéphiles prendront place à la Bibliothèque Gabrielle Roy et à la bibliothèque de Charlesbourg. Dans la série Films à voir et à revoir, cette semaine le film Starbuck mettant en vedette Patrick Huard sera projeté (lundi et mercredi à 14h et mardi et jeudi à 18h30 à la salle polyvalente de la bibliothèque Gabrielle Roy, 3e étage). Toute une sélection de films québécois récents (notamment Gerry, Neige et cendres, Monsieur Lahzar, Café de Flore) et étrangers seront mis à l’affiche.

Dans le cadre d’une série documentaire, également à la bibliothèque de la rue St-Joseph, sera plutôt proposé cette semaine la dernière réalisation de la cinéaste Nicole Giguère: On me prend pour une chinoise. (suite…)