Soledad entre chaos et hasard

Publié: 25 septembre, 2013 dans Théâtre
Tags:, , , , , ,

soledad au hasardpar Vanessa Bédard-Gagnon

Pour encore quelques jours seulement, jusqu’à samedi le 28 septembre 2013, le Théâtre Premier Acte débute la saison 2013-2014 et propose la pièce Soledad au hasard, un texte écrit et mis en scène par Julie Vincent.

La pièce est jouée par Liliane Boucher et Julie Vincent qui sont accompagnées à l’accordéon par Michel Smith. Madame Vincent accueille le spectateur en racontant que son inspiration est venue de la crise économique en Argentine en 2001. Cette dernière est passée inaperçue dans les médias occidentaux, à cause des attentats du 11 septembre aux États-Unis qui ont eu lieu au même moment.

L’histoire se situe dans la ville souterraine de Montréal, dans le métro et aussi à Buenos Aires quand le récit retourne dans les souvenirs des deux personnages féminins. La pièce raconte comment, durant la crise, malgré tous les obstacles et la grisaille du moment, quelques marginaux n’ont pas baissé les bras. Ils ont commencé à faire des pièces de théâtre dans le salon de leurs logements, par manque de budget et d’espace alloués à ce genre de projets. C’était leur moyen de garder espoir, ainsi que de propager leurs messages. Lentement, ils ont fini par rassembler une foule et soulever le peuple comme ils l’espéraient.

Soledad est une étudiante immigrée au Québec qui choisit de faire sa thèse sur des femmes importantes. L’étudiante a d’abord choisi Émilie Gamelin: c’est devant la statue de cette dernière qu’elle rencontre Annabelle. L’étudiante choisit finalement d’écrire sur Annabelle qui la rend bien curieuse. Annabelle passe son temps en prenant des photos de visages dans le but d’en faire des masques. Des masques qui cacheraient les plaies sur son propre visage. Approcher Annabelle n’est pas facile mais celle-ci fini par se confier…

C’est une pièce marquante et révélatrice sur des événements passés et la tournure qu’ont pris les personnages.

À souligner, vendredi le 27 septembre aura lieu un débat-causerie entre les créateurs et le public avec la participation de Monsieur André C. Drainville, professeur de sociologie à l’Université Laval.

Lien suggéré
Programmation du Théâtre Premier Acte

Photographie de Cathy Lessard

Les commentaires sont fermés.