Articles Tagués ‘Palais Montcalm’

La salle Raoul Jobin du Palais Montcalm accueillera les 7 et 8 juin prochains un spectacle célébrant les 80 ans du renommé compositeur français Michel Legrand. Ce dernier s’est «offert une tournée», façon personnelle de célébrer son quatre-vingtième anniversaire de naissance. Toujours dynamique et multipliant les projets, il a choisi pour l’occasion de s’entourer d’orchestres dont il apprécie le travail, tels Les virtuoses de Moscou et les Violons du Roy, pour interpréter ses grands succès et présenter un aperçu de son parcours musical. À partir des orchestrations de Michel Legrand, les Violons du Roy se préparent donc à accompagner pour une première fois le compositeur français.

(suite…)

par Jean Dorval

Dans la série Le tribunal de l’Histoire, la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) présentait le 20 février au Palais Montcalm Le scandale de l’asile de Beauport. Ce spectacle était construit autour d’une reconstitution de ce que la petite histoire a mis à jour: Joseph-Édouard Cauchon, député de Montmorency était également propriétaire de l’asile situé dans son comté et de ce fait en conflit d’intérêt.

On remonte le temps en compagnie d’un témoin expert, Jean-Marie Lebel, exposant d’abord des références historiques au sujet de la création au Québec des établissements pour les «fous», par la suite appelés les «aliénés». Vers 1692 fut créé l’Hôpital Général de Québec qui, avec le temps, (suite…)

par Lucie Vallée

Dimanche le 30 octobre, le Festival de jazz de Québec clôturait sa programmation en recevant le réputé saxophoniste Jo Lovano et sa formation US FIVE avec la jeune et remarquable contrebassiste Esperanza Spalding. Pour sa 5e année, cet événement qui prend de plus en plus d’envergure présentait des spectacles dans une trentaine de lieux de diffusion.

En première partie le pianiste Rafael Zaldivar, accompagné à la contrebasse par Rémi-Jean Leblanc et à la batterie par Philippe Melançon, interprétait quelques standards de jazz et des pièces de sa composition, bien supporté par l’acoustique de la salle Raoul Jobin. Ensuite, le programme principal était assuré par le quintet de Jo Lovano, accueilli avec enthousiasme par l’auditoire fin prêt pour la relecture proposée de classiques de Charlie Parker. Le réglage de la sonorisation pour cette deuxième partie fut plus difficile mais au fur et à mesure de la prestation, on pouvait noter une meilleure calibration sonore rendant justice à l’énergie et la qualité des interprètes. Joe Lovano au saxophone était accompagné de James Weidman au piano, Esperanza Spalding à la contrebasse, Otis Brown III, à la batterie et Francisco Mela, également à la batterie. Les musiciens ont eu l’occasion à tour de rôle de jouer des solos enlevants très appréciés du public. Jo Lovano, l’âme de la formation, a mené sa troupe de main de maître et une fois de plus Québec a été la scène de performances de calibre exceptionnel. Ce festival devient un évènement d’importance sur la planète jazz et, après une édition mettant en valeur le saxophone, l’organisation du festival a annoncé une année 2012 où la trompette sera à l’honneur.

Pour les curieux:
www.jazzaquebec.ca/index.html
www.joelovano.com/
www.esperanzaspalding.com/