Archives de juillet, 2012

par Lucie Vallée

La Maison O’Neil, maison patrimoniale du Réseau des institutions muséales municipales de Québec, propose des rendez-vous de grande qualité à ses visiteurs. Situé sur le boulevard Hamel, entre les autoroutes Henri IV et Robert-Bourassa, cet endroit tout à fait charmant épouse nonchalamment les méandres de la rivière St-Charles et permet aux visiteurs de se plonger à la fois dans la nature et la culture avec une grâce qui ne se dément pas.

Depuis le 14 juillet et jusqu’au 13 août 2012, on peut y voir une exposition de l’artiste-peintre Sophie Ouellet, originaire la région des Bois-Francs et habitant Québec. Après des études en arts visuels et un intérêt initial orienté vers la peinture à l’huile sur toile, elle travaille maintenant principalement le dessin et la peinture à l’acrylique. Son approche au départ plus figurative l’a amenée progressivement à apprivoiser et embrasser l’abstraction. Les oeuvres qu’elle présente à la Maison O’Neil en sont l’expression avec une technique marquée notamment par une recherche sur les effets de transparence, de lumière, de volume et de perspective. (suite…)

À partir du 16 juillet, le Théâtre Petit Champlain accueille la compagnie Théâtre Voix d’Accès (TVA) et sa production originale de la pièce Les visiteurs, tirée du succès cinématographique du même nom. Adaptée par l’auteure de Québec Isabelle Hubert (La robe de Gulnara, Laurien-Station 1000 répliques pour te dire je t’aime), cette représentation sur scène sera une première «mondiale». Contaminée par l’enthousiasme de Nicolas Létourneau du TVA, Isabelle Hubert s’est en effet attelée à un immense défi de faire revivre sur les planches l’impétuosité et le lyrisme de cette histoire qui en ont fait un film à succès. Elle a dû faire sans les ressources techniques du «gars des vues» qui peut, lui, jouer aisément à faire disparaître quelqu’un instantanément ou produire explosions et autres effets spéciaux tel dupliquer des personnages qui se font eux-mêmes la réplique. (suite…)

Au Québec, le mois d’août donne une place majeure à l’archéologie et la met au programme avec de plus en plus d’emphase d’année en année durant le Mois de l’archéologie. Pour une deuxième fois, le porte-parole de l’événement, le comédien et humoriste Jici Lauzon, prend plaisir à  s’impliquer. L’expérience  des voyages à l’étranger l’a encouragé à explorer et mieux connaître l’archéologie ici, sur les sites et les opportunités offertes dans son coin de pays. Ses découvertes sur l’occupation du territoire francophone d’Amérique par les premières nations et les colonisations successives l’ont passionné et fasciné. Il a découvert des sites accessibles et diversifiés, et il prend plaisir à inviter tous et chacun à participer aux activités et parcourir les lieux inscrits au Mois de l’archéologie qui s’annonce en août 2012 pour une huitième année. (suite…)

par Lucie Vallée

La Maison Hamel-Bruneau de l’Arrondissement Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge inaugurait le 5 juillet dernier l’exposition Betty Goodwin, Corps et âme qui occupera les lieux jusqu’au 9 septembre 2012. Cette exposition propose une sélection d’oeuvres de l’artiste montréalaise d’origine juive et roumaine Betty Goodwin, figure marquante de l’art contemporain et ambassadrice émérite de l’art québécois.

L’exposition a d’abord été mise en forme par le Musée d’art contemporain des Laurentides et a été conçue avec un regard rétrospectif sur l’oeuvre de Betty Goodwin, décédée en 2008. Elle met en lumière la démarche de cette artiste, fascinée par les traces de l’existence humaine et le corps comme médium pour exprimer le passage du temps et la fragilité de la vie dans un monde à la fois matériel et spirituel. (suite…)

Juin est passé, la fête nationale des québécois célébrée, des vacanciers envahissent les routes. Et les habitants de Québec ne sont pas en reste… Le 3 juillet, la Ville de Québec, fêtait sa fondation avec de nombreuses propositions d’activités. Également, en cette première semaine de juillet, s’est tenu le Forum mondial de la langue française. Plus d’un millier de citoyens participants et intervenants, provenant de 100 pays, étaient réunis à Québec pour une semaine d’activités, de témoignages et de débats sur la langue française, sa réalité et son avenir. Bien sûr, le mois s’amorce aussi avec l’incontournable Festival d’été de Québec qui débutait le 5 juillet et se déroule jusqu’au 15.

Côté propositions en arts visuels, deux superbes présentations d’univers féminins sont à voir: au Musée national des beaux-arts du Québec, une exposition intitulée Au pays des merveillesLes aventures surréalistes des femmes artistes au Mexique et aux États-Unis et Betty Goodwin, Corps et âme, à la Maison Hamel-Bruneau.