Articles Tagués ‘L’Établi’

Septembre est l’occasion du 13e Mois de la Photo à Montréal, intitulé Drone: l’image automatisée. À Québec, en mode plus mineur, on peut voir des expositions intéressantes consacrées à la photographie. Par exemple, jusqu’au 21 septembre à L’Établi, l’exposition Neufs vies, toute féline, surprendra, fera sourire et saura attendrir. Pas très loin, aux galeries du centre Vu sur la côté D’Abraham, Guillaume Simoneau (Love and War) et Josée Pedneault (Le présage) proposent des visions introspectives dans des univers où les contingences sont marquées par la guerre pour l’un, et pour l’autre, par un hasard abondant de symboles. Ces expositions sont en cours jusqu’au 6 octobre 2013.

Comme à l’habitude, la fin septembre est l’occasion de la fête de la culture au Québec, cette année du 27 au 29. On peut aisément consulter la programmation des activités proposées dans sa région et planifier sa participation sur le site web des Journées de la Cultures.

Septembre débute sous le vent et la pluie comme pour inciter à apprécier les chaleurs qui vont se profiler ici et là dans les semaines à venir. En attendant que la pluie et le vent s’apaisent, on peut planifier une visite au musée, un détour dans une galerie d’art ou une salle d’exposition. Au Musée des Beaux-arts, l’atelier d’Alfred Pellan est  mis en scène jusqu’au 15 septembre 2013. Au Centre d’interprétation historique de Sainte-Foy, une surprenante, touchante et réflexive exposition, Longue vie. Vieillir au Québec, aborde le thème des personnes âgées dans notre société, de la Nouvelle-France à aujourd’hui (jusqu’au 22 décembre) alors que le collectif maison de L’ÉTABLI sur la rue St-Vallier propose les chats sous de multiples formes telles photographie, vidéo, installation sonore, sérigraphie et graphisme dans l’exposition Neufs vies jusqu’au 21 septembre.

Une alternance de soleil et de nuages assombrit le temps et l’été se laisse un peu désirer, toutefois le 30e Festival de la chanson de Tadoussac a marqué la mi-juin sous le soleil avec grand succès. La Fête nationale du Québec, dans moins de six jours, signalera le départ de la saison des vacances et sera l’occasion de festivités à travers la province.

Tellement de choses à voir, à entendre, à visiter…  pourquoi pas commencer par découvrir le travail de l’illustrateur Pishier en collaboration avec différents photographes, objet d’une exposition à la galerie L’Établi jusqu’au 6 juillet. Le projet Ultra (strong) fort propose une relecture de photographies choisies en leur intégrant l’univers graphique de cet artiste avec beaucoup d’humour.

expo_imagination_etabliPlusieurs formations permettent de s’initier à des métiers d’arts ou d’explorer sa créativité, qu’on désire acquérir une meilleure connaissance de techniques pouvant supporter un travail amateur, artisanal ou s’engager dans une pratique artistique professionnelle. En cette fin du mois de mai à Québec, quelques expositions sont présentées, opportunités de rencontre des oeuvres et du public, espace-temps où les objets d’art acquièrent une dimension différente et communiquent autrement leur essence.

Pour les finissants du cours de photographie du Centre de Formation Maurice-Barbeau, c’est L’ÉTABLI qui accueille leur travail dans le cadre d’une exposition collective intitulée Imagination, déployée du 24 au 26 mai 2013. Le vernissage débutant le vendredi 24 mai à 17h est ouvert à tous. (suite…)

Depuis six ans, le mois de mars est consacré Mois de la Poésie à Québec. Pour la fin du mois, le Printemps des Poètes propose à partir du 19 mars un volet Artistes invités, une immersion dans des univers multiculturels et multidisciplinaires. La poésie y deviendra discussion, échange, union, dans interfaces artistiques avec le numérique, l’audio et le théâtre lors de spectacles littéraires, de récitals, de soirées de slam et de diverses interventions poétiques.

À partir du 15 mars, on peut souligner côté exposition, la présentation de Raconte-moi un manga à la Bibliothèque Gabrielle Roy, et du deuxième volet de Gaspésie Human Less, trilogie photographique de Yana Ouellet et Guillaume D. Cyr, à L’ÉTABLI. Et pour annoncer la venue du printemps, quoi de mieux que sa célébration mise en musique par Stravinsky et dansée par la compagnie Cas public à la Rotonde à partir du 20 mars?

La fécondité de l’art photographique est parfois impressionnante et plusieurs expositions en cours ou à venir à Québec permettent d’apprécier la diversité de projets que permet le huitième art. Ainsi, depuis le 16 novembre dernier, le centre Vu, dans la Coopérative Méduse, présente une exposition intitulée Anarchitecture, qui fait dialoguer la photographie et l’architecture dans une exposition collective d’œuvres originales de Marc-Antoire K. Phaneuf, Yann Pocreau et Denis Thibeault. Leurs propositions artistiques investiguent un édifice de Québec à mi-chemin entre le passé et le futur; l’immeuble de l’ancien Y.M.C.A. partiellement abandonné à la place d’Youville, qui sera transformé dans les prochaines années pour devenir le Théâtre Le Diamant projeté par Robert Lepage. (suite…)

par Lucie Vallée

L’Établi accueille depuis le 22 juin l’artiste Emilie Lapierre-Pintal et son projet Bleu rivière et verts méandres. L’organisme, espace de création et de diffusion en photographie et arts médiatiques, s’est doté en effet d’un lieu d’exposition depuis janvier 2010, qui permet au public d’apprivoiser le travail d’artistes de la relève dans la galerie située au 265 rue St-Vallier Est.

La proposition d’Emilie Lapierre-Pintal présentée à l’Établi est en continuation avec une démarche d’art éphémère et photographique qu’elle a entreprise il y a plusieurs années dans la région des Cantons de l’Est. Arpentant le territoire, elle en a fait le cadre de ses installations, interventions tout en délicatesse, haïkus de feuilles, roches, neige, et autres éléments de la nature. Puis, elle prolonge ces moments éphémères en captant l’instant et l’espace avec l’oeil du photographe. Patience et attention à la beauté fugace de la nature lui permettent, (suite…)