Articles Tagués ‘Réjean Ducharme’

detour de chant rejean ducharmepar Vanessa Gagnon Bédard et Rosalie Beaulieu-Fiset

Jusqu’au 1er mars 2014, le public aura la chance de voir la charmante pièce Détour de Chant présentée au Théâtre  Premier Acte. Écrite d’après les romans de Réjean Ducharme, elle a été mise en scène par Jean-Sébastien Ouellette. L’ambiance musicale a été créée par Patrick Ouellette et les textes sont de Geneviève Tremblay.

Les spectateurs sont avertis dès leur arrivée qu’ils doivent tous passer au vestiaire, car durant l’heure et quart que dure la pièce, (suite…)

devade rejean ducharmepar Lucie Vallée

Le Théâtre La Bordée entamait le 17 septembre dernier sa saison théâtrale 2013-2014 sous le thème de la création, avec la présentation de la pièce Dévadé écrite par Marianne Marceau, et adaptée du roman éponyme de Réjean Ducharme publié en 1990. Dans une mise en scène de Frédéric Dubois, cette pièce présente l’univers déjanté de Ducharme, avec une poésie nuancée rendant à gros mots et petites touches peu à peu posées, l’esprit, l’univers et les personnages de Ducharme.

L’effort réussit, avec une densité et une intensité moins forte que le modèle original, à faire pénétrer le spectateur dans un mélange turbulent de langue crue, joueuse et triturée mise dans la bouche des protagonistes. Dans le cadre d’une mise en scène épurée, le Bottom interprété par le comédien Hugues Frenette prend peut à peu son envol et (suite…)

Saison 2013-2014 premier acteDepuis quelques semaines, les saisons culturelles s’achèvent et les diffuseurs détaillent leur offre pour l’année prochaine. Le Théâtre Premier Acte annonçait en avril dernier l’ensemble de sa programmation future au cours de laquelle février 2014 marquera vingt ans d’activités. Toujours dans l’esprit de sa mission d’origine, Premier Acte offre des approches, des paroles et des styles théâtraux variés, des spectacles contemporains portant les aspirations des créateurs émergents, et fait place au répertoire actuel et à la création originale.

L’organisme a concocté un programme 2013-2014 riche et varié dont l’aperçu permet de planifier déjà les sorties théâtrales de l’automne. (suite…)

Par Micheline Simard

Parce qu’il avait choisi d’apporter sa contribution au festival littéraire «Québec en toutes lettres» qui vient de se terminer,  le théâtre jeunesse  Les Gros Becs, sis au 1143 rue Saint-Jean, nous a gâtés, à sa manière, en présentant l’adaptation d’un roman de Réjean Ducharme,  L’Océantume. 

C’était tout un défi à relever que s’était donné Sylvain Scott, le co-directeur du Théâtre Le Clou de Montréal. Mais il peut être fier du travail qu’il a fait en adaptant un texte romanesque aussi complexe, et ce, pour un public adolescent. Les mots et la fantasmagorie de Ducharme ne sont pas faciles d’accès, même pour les adultes passionnés. Favoriser l’approche d’un tel auteur à l’intention des jeunes est vraiment louable. Et on peut dire, sans hésiter, que la mise en scène de Scott,  les décors, les costumes et l’éclairage, sans oublier le jeu exigeant des comédiens, tout a contribué à cet objectif : faire vibrer l’assistance au gré des émotions, des cauchemars ou des rêves d’une Iode Souvie, une rebelle de 10 ans qui parle comme une adulte et qui est capable d’une exceptionnelle loyauté, que ce soit vis-à-vis un frère qui refuse de marcher ou une amie dont elle souhaitait, au départ, la mort.

Le sujet de L’Océantume est sérieux; le grotesque des personnages ou des situations ne parvient pas à nous le faire oublier. «En grandissant, un enfant use», a écrit Réjean Ducharme dans son roman.  L’adaptation nous a permis, cependant, de nous attendrir sur une de ces enfants prématurément usée.

Programmation du théâtre des Gros becs:  http://www.lesgrosbecs.qc.ca/spectacle/

par Lucie Vallée

Dans le cadre du 100e anniversaire de la maison d’édition Gallimard, la bibliothèque Gabrielle Roy accueille une exposition exclusive jusqu’au 30 octobre 2011. Y sont présentés entre autres les débuts de la Nouvelle Revue Française (NRF) à la genèse de la création des Éditions Gallimard, les années d’entre-les-deux-guerres, la création de la bibliothèque de la Pléiade et les péripéties de la dynastie Gallimard. Cette exposition retrace, en addition avec l’histoire des Éditions, l’histoire commune qui lie Gallimard et le Québec. Ce volet de l’exposition s’appuie sur des documents d’archives conservés de ce côté de l’Atlantique et relate la vie littéraire québécoise en lien avec les activités de Gallimard. Des écrivains comme Jean-Paul Sartre, André Breton et Antoine de St-Exupéry sont venus au Québec de par leur collaboration avec la maison d’édition et les traces de leur passage, mis en perspective avec d’autres éléments permettent de retrouver un peu du Québec de l’époque et des influences en jeu dont certaines feront que l’édition ait été très florissante au Québec au cours de la Deuxième Guerre mondiale.

Au deuxième étage de la bibliothèque, l’exposition fait la part belle à Réjean Ducharme dont Gallimard a publié les oeuvres. Un choix d’archives exclusives dont des manuscrits, lettres, photographies, dessins ou extraits radiophoniques et télévisuels vont permettre aux visiteurs qui prendront le temps d’apprivoiser l’installation, sa complexité et sa densité, de comprendre mieux les étapes charnières entre le travail initial de l’écrivain, les processus de l’édition et l’arrivée du livre dans les mains des lecteurs.

La bibliothèque Gabrielle Roy est un lieu donnant particulièrement sens à cette exposition en cours associée avec le Festival littéraire Québec en toutes lettres. Deux activités d’accompagnement sont proposées:  une visite guidée le 20 octobre à 17h et la présentation le 22 octobre à 15h d’un entretien filmé qui sera suivi d’échanges avec Rolf Puls, pdg des éditions Gallimard au Québec.

Pour plus d’information: http://bit.ly/oFpEpC

Mardi le 13 septembre, au sympathique Studio P de la rue St-Joseph, l’équipe du festival littéraire Québec en toutes lettres dévoilait l’ensemble de la programmation de l’évènement qui se déroulera du 13 au 23 octobre 2011, consacré à la littérature et célébrant l’oeuvre de Réjean Ducharme. Plusieurs activités gratuites se voulant un prélude au festival seront par ailleurs présentées dans le Réseau des bibliothèques de la ville de Québec à partir du 24 septembre.

La programmation du festival supportée par les ressources du programme Première Ovation de la Ville de Québec s’avère particulièrement riche. Pas surprenant si on considère que la préparation de l’événement (sous le thème de l’oeuvre de Réjean Ducharme) était sur la table de travail de l’Institut Canadien de Québec dès la clôture de la première édition de Québec en toutes lettres consacrée à l’argentin Luis Borgès en octobre 2010. L’équipe du festival a constitué, suite à une étape de soumission de propositions, un programme impressionnant d’activités permettant de brosser un portrait pertinent et de vivre «l’expérience Ducharme» sous différentes facettes.

Les activités présentées, telles des déambulations à travers la ville de Québec (bibliothèques, églises, hôtels) ou sur le web avec Twitter, prendront suffisamment de formes pour que chacun de nous y trouve une proposition qui lui convienne et apprivoise l’oeuvre de Ducharme, ou encore, la savoure.  De multiples tables rondes et spectacles mêlant la littérature à des arts comme la danse, la vidéo et la bande dessinée seront orchestrés durant le festival. Auront également  lieu des ateliers et animations jeunesse, un vernissage d’oeuvres crées par des écoliers de la Ville de Québec ainsi que des conférences et des expositions (telle celle de tableaux-sculptures de Roch Plante, alias Réjean Ducharme).

Plus de 200 écrivains et artistes seront de la partie, la majorité de Québec, mais plusieurs  artistes d’ailleurs au Québec et au Canada, de France, de Belgique et de la République Tchèque participeront également. Ces visiteurs auront l’opportunité de partager l’oeuvre de Ducharme d’une façon privilégiée et d’apprécier la créativité et le talent des artistes québécois.

Une bonne façon d’apprivoiser le festival est de consulter les activités des bibliothèques du réseau qui sont près de chez vous  http://www.bibliothequesdequebec.qc.ca/activites/index.php?acti=Bibliotheque&nom=Gabrielle-Roy,

pour ensuite explorer la programmation http://www.quebecentouteslettres.com/
et participer au lancement d’ouverture à l’Église St-Roch pour lequel il est possible de se procurer des billets gratuits à la bibliothèque Gabrielle Roy.