Archives de novembre, 2012

Les Poètes de l’Amérique française présentent lundi le 10 décembre prochain le troisième événement littéraire de leur saison 2012-2013, à la Chapelle du Musée de la côte de la Fabrique. À cette occasion, l’organisme propose un programme dédié au poète Gilles Hénault (1920-1996) dont le volet musical est assuré par la mezzo-soprano Claudine Ledoux, accompagnée de la pianiste Nathalie Tremblay.

Souvent peu connus du grand public, certains poètes comme Gilles Hénault sont particulièrement appréciés par les initiés pour leur contribution, leur capacité d’ouvrir des voies nouvelles. (suite…)

L’année dernière, le café-librairie Hannenorak mettait au monde le Kwahiatonhk! Salon du livre des Premières Nations. Après le succès de l’année dernière et le développement de la programmation 2012, c’est l’Hôtel-Musée de Wendake qui abrite l’événement les 23 et 24 novembre prochains pour la deuxième édition. Dans une formule conviviale, on y proposera lancements de livres, rencontres d’auteurs, tables rondes et animations pour la famille.

L’événement débutera vendredi le 23 novembre à 19h avec une soirée littéraire où il sera possible d’entendre Marie-Andrée Gill, Natasha Kanapé Fontaine, Virginia Pésémapéo Bordeleau, Jean Sioui, Louis-Karl Picard-Sioui, Nicole O’Bomsawin et Sylvain Rivard. La deuxième journée du salon sera l’occasion de diverses (suite…)

La fécondité de l’art photographique est parfois impressionnante et plusieurs expositions en cours ou à venir à Québec permettent d’apprécier la diversité de projets que permet le huitième art. Ainsi, depuis le 16 novembre dernier, le centre Vu, dans la Coopérative Méduse, présente une exposition intitulée Anarchitecture, qui fait dialoguer la photographie et l’architecture dans une exposition collective d’œuvres originales de Marc-Antoire K. Phaneuf, Yann Pocreau et Denis Thibeault. Leurs propositions artistiques investiguent un édifice de Québec à mi-chemin entre le passé et le futur; l’immeuble de l’ancien Y.M.C.A. partiellement abandonné à la place d’Youville, qui sera transformé dans les prochaines années pour devenir le Théâtre Le Diamant projeté par Robert Lepage. (suite…)

par Eriola Cela

Après 95 ans à regarder en arrière, s’asseoir dans des chaises confortables et se souvenir des réussites et des défaites, des rêves, de ce qu’il reste de toute une vie. Lui, aurait pu être général, elle aurait pu être la femme du général mais …

Le spectateur se trouve devant Les Chaises, cette pièce du fameux auteur d’origine roumaine Eugenio Ionesco, entouré par la danse des chaises magnifiquement mise en scène par Bertrand Alain. Dans une esthétique absolument originale, la scène est remplie de chaises et de personnages imaginaires. Ionesco, le maitre du théâtre de l’absurde, fait ressentir au spectateur l’intrusion de l’irrationnel dans un univers très touchant mais qui reste toujours extravagant. (suite…)

Après une première édition 2011 qui avait fait salle comble au Bar-Coop L’AgitÉe, le Festival du Jamais Lu de Québec persiste et signe un deuxième événement du 22 au 24 novembre prochain. Toujours sous la codirection artistique d’Anne-Marie Olivier et de Marcelle Dubois, cette fois-ci en codiffusion avec le Théâtre Périscope et avec la collaboration du Théâtre Premier Acte, le Jamais Lu propose une mise en bouche de textes dramatiques inédits et de réflexions dynamisantes sur la création théâtrale, par de jeunes auteurs de Québec.

Les dramaturges de la nouvelle génération, parfois accompagnés de créateurs plus expérimentés ouverts à l’exploration, nous offrent cette année de trouver « C’est quoi notre problème? ». Cette question est le thème que les organisateurs ont choisi pour orienter discussions, réflexions et propositions engagées, et peut-être, changer le monde par le théâtre. (suite…)

La magie des couleurs s’est éteinte. Gris le ciel, gris les arbres… mais pas les spectacles. On a eu l’embarras du choix pour débuter novembre alors que le Cercle de la rue St-Joseph fêtait cinq ans d’existence et de projet culturels et artistiques éclatés. Pourquoi ne pas finir le mois au théâtre où on a la part belle: d’abord en cours un Projet Laramie dont on dit beaucoup de bien, coproduit par le Théâtre Blanc et le Théâtre du Trident, ou Les (absurdes) Chaises au Théâtre de la Bordée, puis à venir bientôt la 2e édition du Festival du Jamais Lu, du 22 au 24 novembre, alors qu’à partir du 27 novembre le projet Bigger Than Jesus, hybride entre le one-man-show, la pièce à sketches et le spectacle multimédia prendra place au Périscope.